Nos clients ont la parole #1 : Delphine VILLENEUVE, Directrice de la MARPA Les Charmilles

La MARPA Les Charmilles est ouverte depuis juillet 2013 et accueille 24 résidents, personnes âgées autonomes. La MARPA est une résidence d’accueil « comme à la maison », un établissement à mi-chemin entre le domicile et l’ehpad : les résidents occupent un studio donnant à la fois sur la MARPA et l’extérieur ; ils ont la possibilité de prendre leur repas chez eux ou dans la salle commune, bénéficient également des activités proposées au sein de la MARPA…

La responsable de la MARPA Les Charmilles a été accompagnée à plusieurs reprises par le Cabinet APHILIA sur la réalisation d’évaluations et d’un DUERP. Elle nous livre ici son témoignage.

Quels sont vos liens avec le Réseau APOGEES ?

Nous sommes une petite équipe (environ 5 personnes) mais avons la chance de travailler en réseau avec la MSA Beauce-Cœur de Loire qui compte 12 MARPA sur 3 départements (Loire, Eure et Cher) et nous échangeons régulièrement. Ainsi, l’un de mes collègues m’avait recommandé le Réseau APOGEES pour répondre à mes problématiques de gestion d’achat et réaliser des économies sur les achats de la MARPA. Je travaille donc avec Jean-Luc SIMONI, Chargé d’Accompagnement et des Territoires sur mon secteur, et fais appel à lui régulièrement, tout en continuant à travailler, pour certains produits avec des fournisseurs locaux.

 

Pourquoi avoir choisi le cabinet APHILIA ?

En 2014, nous avons dû faire notre première évaluation externe, après une année d’existence, et avions sollicité 3 cabinets conseil, dont le Cabinet APHILIA, recommandé par JL Simoni. Le Cabinet APHILIA, comme les autres cabinets interrogés a réalisé une proposition cohérente en termes de prix et d’actions.

Cependant, la rencontre avec M Blaser, Directeur de la Recherche et de Développement du Cabinet APHILIA, a été déterminante dans notre choix : nous avions face à nous une personne qui avait une réelle appréhension de ce que sont les MARPA, de nos contraintes, problématiques, et fonctionnement. Ce furent les prémices d’une collaboration qui dure depuis puisque nous avons réalisé le DUERP en 2020 suivi de deux évaluations. Cela a été l’occasion de travailler avec Marie-Ange VENCK, consultante du Cabinet APHILIA, qui elle aussi a une vraie connaissance de nos réalités de terrain.

 

Vous avez été accompagné à plusieurs reprises par le Cabinet : Que retirez-vous de cet accompagnement/travail commun ?

Tous ces projets, répondant à des obligations réglementaires, nous ont amené à une réflexion plus profonde. En effet, au-delà des évaluations ou DUERP, nous avons de nombreux échanges constructifs sur d’autres sujets avec le Cabinet, dont les consultants n’hésitent pas à se mettre à notre portée. Il y un vrai suivi dans notre relation : le Cabinet est là pour un accompagnement complet et nous pouvons échanger lors de période de doutes. Tout cela nous pousse à nous remettre parfois en question, à nous interroger de manière plus globale et avec du recul !

 

Pour conclure : comment envisagez-vous l’avenir de cette collaboration ?

Si avec la réforme des évaluations nous le pouvons, nous souhaiterions continuer à travailler avec la Cabiner APHILIA. Quand on travaille avec un Cabinet et que cela se passe bien et en qui nous avons confiance : pourquoi aller chercher ailleurs ? Nous apprécions le regard du Cabinet sur notre établissement et pouvons solliciter celui-ci lors d’un passage à vide ou d’une difficulté : pourquoi changer ?

Nous ne pouvons que recommander le Cabine APHILIA !

 

Delphine VILLENEUVE, Responsable d’établissement MARPA Les Charmilles à Chilleurs aux Bois (45).

Propos recueillis par téléphone, le 04 octobre 2022.

Retour haut de page